Souvenir d’enfance: les échaudés

Petit souvenir d’enfance… les échaudés!

Il s’agit d’une spécialité de Midi-Pyrénées, plus précisément du Tarn ou de l’Aveyron. C’est un biscuit à l’anis qui existe sous plusieurs variantes. Moi mon préféré n’est pas le petit Jeannot (petit triangle sec), ni le gros Jeannot (gros triangle un peu moins sec que le petit) mais celui qu’on appelait (du moins dans ma famille…) l’échaudé de la panetière, celui qui est moëlleux…

Son nom lui vient d’une étape de sa cuisson qui se fait dans l’eau bouillante.

Ingrédients:

  •  4 oeufs
  • 1,5 verre de sucre
  • 2 poignées d’anis en grains
  • 1 verre d’huile
  • 2 verres de lait
  • pastis
  • 1 paquet de levure
  • 1,2 kg de farine

Préparation:

– Mélanger les ingrédients et laisser reposer 5 minutes

– Etaler la pâte sur 1 à 2 cm d’épaisseur en formant un rectangle puis découper des bandes de 4 à 5 cm de large et couper des triangles.

– Faire cuire les triangles de pâte dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface, puis les mettre à égoutter sur un torchon.

– Préchauffer le four à 150°C.

– Déposer les échaudés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés d’un côté puis les retourner de l’autre. Durée de cuisson entre 45 et 60 minutes.

échaudés

Ok, esthétiquement ce n’est pas parfait (même si les vrais échaudés sont moches en temps normal), mais le goût était comme dans mes souvenirs!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s