Le mille feuilles

Un gâteau que j’aime beaucoup et que je n’avais jamais essayé de faire: le mille feuilles. Une alternance de croustillant et de crémeux, avec un glaçage blanc zébré si caractéristique. Alors qu’à cela ne tienne. Voilà la recette si vous aussi vous voulez vous laisser tenter…

J’ai voulu le faire façon flemmarde avec une version ultra rapide de la pâte feuilletée. Je pense que je ne l’ai pas assez travaillée, le résultat était un peu décevant en bouche (trop beurré et pas assez feuilleté), et j’ai eu quelques soucis de cuisson. La prochaine fois j’essaierai de faire mieux. Je mets tout de même la recette car je pense que le problème venait surtout de la réalisation… Rien ne vous empêche d’utiliser le la pâte feuilletée toute faite ;-P

Ingrédients (pâte feuilletée rapide):

  • 250 g de farine
  • 280 de beurre
  • 30.5 cc de sel fin
  • 120 g d’eau glacée
  • + 50 g de sucre en poudre

Attention: Il faut réaliser les étapes de la pâte au frais!

Dans un saladier, mettre la farine, le beurre et le sel. A l’aide d’une corne à pâtisser, incorporer le beurre en le coupant. Arrêter quand le mélange est homogène, et que le beurre est réduit en petits bouts de la taille d’un petit pois.

Renverser sur un plan de travail froid et propre. Former un puits au milieu et incorporer progressivement l’eau glacée.

Pétrir très légèrement pour finir et faire une boule, puis l’aplatir et lui donner une forme carrée.

Fariner légèrement le plan de travail et étaler la pâte au rouleau à pâtisserie en un long rectangle.

Retirer l’excédent de farine du dessus et du dessous avant de replier la pâte en 3.

Tourner le pâton d’un quart de tour et renouveler l’opération (étaler, épousseter, plier, tourner d’un quart de tour) 3 fois. Vous devriez alors voir fait 4 tours. Vos rectangles doivent être de plus en plus nets sur les bords au fur et à mesure des tours.

Aplatir la pâte avant de la plier et de la poser sur une assiette. Mettre sous cellophane et au frais pendant une heure avant de l’utiliser.

Une fois prête, l’étaler et l’étaler sur une  (ou 2 suivant la taille) plaque recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer la pâte de sucre en poudre, recouvrir d’une autre feuille de papier sulfurisé et enfourner à four préalablement préchauffé à 230°C, puis baisser à 190°C pour laisser cuire 20-25 minutes. Surveiller la cuisson, et recouvrir d’une grille lorsque la pâte gonfle trop.

Une fois la pâte cuite, la sortir et ne l’utiliser qu’une fois bien refroidie. Utiliser un couteau à fines dents pour la découpe de la pâte feuilletée.

 

Bon, la pâte feuilletée c’est bien joli, mais le meilleur c’est quand même la crème qui va garnir le gâteau non? Il vous faut donc maintenant réaliser une crème pâtissière.

Ingrédients pour la crème pâtissière (recette de Christophe Felder):

  • 6 jaunes d ‘œuf
  • 50 g de sucre en poudre
  • 60 g de maïzena
  • 500 mL de lait entier
  • 50 g de beurre
  • 1 gousse de vanille

Couper la gousse vanille en 2 et la plonger dans le lait. Mettre à bouillir, puis laisser infuser une dizaine de minutes.

Dans un cul de poule, mélanger le sucre, les jaunes d’œuf et la maïzena.

Remettre le lait à bouillir, puis le verser progressivement sur l’appareil tout en battant.

Filtrer la préparation puis la remettre à chauffer tout en mélangeant jusqu’à épaississement de la crème.

Retirer du feu, ajouter le beurre et mélanger énergiquement jusqu’à ce qu’il soit bien incorporé.

Envelopper la crème au contact pour éviter tout contact avec l’air, et la mettre au frigo pour qu’elle refroidisse.

La battre à fouet lent pour la détendre avant de l’utiliser .

 

Il ne vous reste plus qu’à découper 3 rectangles identiques dans la pâte feuilletée.

Recouvrir la première feuille d’une couche de crème. Couvrir avec une seconde pâte feuilletée.

Puis mettre une autre couche de crème, et finir en couvrant de la dernière pâte feuilletée.

 

Pour la déco, il vous faut du fondant blanc, un peu d’eau et du chocolat noir.

Mettre un peu d’eau dans 300 g de fondant. Chauffer à 35 °C en mélangeant bien de façon à liquéfier le fondant.

En parallèle faire fondre le chocolat noir.

Une fois le fondant prêt verser généreusement sur la ligne médiane du gâteau, puis étaler à la spatule.

Tracer ensuite rapidement des lignes de chocolat fondu, et avant que le fondant n’ait figé. vec la pointe d’un couteau, tracer 3 lignes perpendiculairement aux lignes de chocolat (celle du milieu en sens inverse des 2 autres)  pour réaliser le dessin caractéristique du mille feuille.

Et voilà. Reste la meilleure part: la dégustation!!!

Bon appétit!

20151017_194405

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s